Histoire

Publié le 29 Mai 2012

LES ARTS MARTIAUX DU JAPON FEODAL : 

Les arts martiaux se sont développés très tôt au Japon. Cela est notamment dû aux guerres incessantes entre les clans de samourai durant presque toute la période féodale.

Les samourai, guerriers japonais, pratiquaient différents arts martiaux et notamment la pratique des armes, comme par exemple le kenjitsu (technique du sabre) ou le yarijitsu (technique de lance).

samourai 002

Cependant, quand le samourai se trouvait désarmé, il devait combattre à mains nues. Il pratiquait ainsi le jujitsu (technique de la souplesse).

On retrouve des traces du vieux jujitsu dès le VIIIème siècle. De nombreuses écoles se développèrent au cours des siècles suivants.

Contrairement à l'Europe, qui a vu son Moyen âge se terminer au XVème siècle, la période féodale japonaise se termina en 1868, date de la restauration de l' Empereur Meiji.

A ce moment là, les arts martiaux traditionnels du japon perdirent beaucoup de prestige dans leur pays, supplantés par la vague de modernisme venant d' occident, et beaucoup d'écoles disparurent.

 

L'ELABORATION DU JUDO :

En 1882, un jeune japonais, Jigoro Kano crée le judo (Voie de la souplesse) à partir de ses connaissance en jujitsu.

Son objectif n'est pas seulement d' instaurer une méthode de combat. Kano crée une méthode d'éducation physique, intellectuelle et morale.

JUDO-3~1  

Le judo est à cette époque est souvent désigné sous le terme "jujitsu méthode Kano".

A partir de ce moment là, le judo va se développer de manière phénoménale au Japon, jusqu'à se diffuser au delà de son pays.

 

LE DIFFUSION DU JUDO ET DU JUJITSU A TRAVERS LE MONDE :

Au début du XXème siècle, de nombreux experts du Kodokan vont diffuser et développer le judo et le jujitsu à travers le monde. C'est le cas notamment de Nagaoka aux Etats Unis, Kozumi en Grande Bretagne, Maeda au Brésil.

C'est d'ailleurs au Brésil, à partir de l' influence de Maeda, que va se développer une forme de jujitsu qui privilégie le newaza ou combat au sol.

En France, la première démonstration de judo fut faite en 1889 par Jigoro Kano. Elle passa inaperçue.

awazu 10

Il faudra attendre la venue de Mikinosuke Kawaishi en 1935, qui sera le point de départ du développement du judo français.

Kawaishi va, entre autre, développer le système des ceintures de couleur, qui n'existait pas dans le judo japonais.

 

Rédigé par judobrest

Publié dans #Histoire

Commenter cet article